Semer

 

Semer et cultiver, c’est amusant et facile. Pour le prix de quelques sachets de graines et avec un peu de patience, vous obtiendrez un jardin plein de fleurs, un potager riche en légumes ou en plantes aromatiques. Et si vous avez trop de petits plants, échangez-les ou offrez-les, tout simplement. 

Vous pouvez semer à l’intérieur à température ambiante ou dans une serre chaude et ensuite, une fois tout risque de gel écarté, repiquer les jeunes plantules à l’extérieur. Vous pouvez aussi choisir de semer un peu plus tard, lorsqu’il fera plus doux, en pleine terre ou dans un pot. Un conseil : ne semez pas trop tôt ! À l’intérieur, vos graines germeront très vite, mais, pour la plupart des plantes, mieux vaut attendre le mois de mai pour les repiquer. Si vous semez au mois de mars, vos plantes passeront trop de temps à l’intérieur et elles seront affaiblies et fragiles. Attendez donc fin mars ou début avril pour semer : vous pourrez dans ce cas sortir vos jeunes plantules plus vite pour les endurcir.

Matériel :

  • Du terreau ou ou du terreau spécial semis. Le terreau spécial semis ne contient pas trop de nutriments et est très aéré ce qui permettra aux graines de bien germer.

  • Des godets : en terre cuite, en plastique recyclé ou fait maison de papier journal. Si vous utilisez des godets recyclés, veillez à bien les nettoyer à l’avance avec un peu d’eau chaude.

  • Des sachets de graines

  • Quelques étiquettes pour plantes + crayon

  • Une soucoupe ou un bac étanche/plateau en zinc

  • Une arrosoir et un vaporisateur pour plantes

Préparatifs :

  • Certaines graines ont une cosse épaisse et mettent donc plus de temps à germer, par exemple la capucine, la gesse, les pois et les haricots. Donnez-leur un petit coup de pouce et faites-les tremper pendant toute tune nuit de la manière suivante : mettez une fine couche d’eau dans une soucoupe sur laquelle vous posez une feuille d’essuie-tout et ensuite les graines. Cette méthode conviendra également aux graines de basilic.

  • Versez 1 cm d’eau dans la soucoupe. Remplissez les godets de terreau et tassez bien. Disposez les godets de terreau dans la soucoupe pour permettre au terreau d’absorber l’eau. Cela prendra environ une demi-heure.

  • Inscrivez le nom des plantes que vous comptez semer ainsi que la date sur les étiquettes pour plantes.

Semer

  • Répartissez les graines avec parcimonie et de façon uniforme dans les godets. Mélangez les graines plus fines à un peu de sable et répartissez ensuite ce mélange sur le terreau.

  • Il n’est en général pas nécessaire de couvrir de terreau les graines plus fines. Suivez les instructions mentionnées sur l’emballage.

  • Piquez les plus grosses graines (par exemple les graines de courgette ou de potiron) verticalement et droit dans la terre, avec la pointe vers le bas. Pour les graines plus grosses et plus rondes (par exemple la capucine, la gesse ou les pois), créez à l’aide d’un crayon un petit trou pas trop profond dans la terre. Recouvrez ensuite les graines d’une fine couche de terreau.

  • Plantez les étiquettes dans le godet correspondant.

  • Humidifiez délicatement la terre à l’aide d’un vaporisateur en utilisant la position de pulvérisation la plus fine pour éviter de faire évacuer les graines. 

  • Posez le bac à semis ou les godets à un endroit lumineux mais pas en plein soleil.

Cultiver les jeunes pousses

  • Les graines commenceront à germer après quelque temps. Les premières feuilles, les cotylédons, de forme assez simple, apparaîtront.

  • Pendant la croissance, veillez à garder les plants humides mais pas trop, surtout si les jeunes plantules n’ont pas encore leur feuillage.

  • Après les cotylédons viendront les vraies feuilles de la plante, de forme « normale » et plus résistantes que les cotylédons.

  • Si vous avez semé vos graines dans des godets, attendez l’apparition d’au moins 4 vraies feuilles avant de les changer de pot : c’est ce qu’on appelle le « repiquage ».

Repiquer : replanter vos jeunes pousses dans un pot plus grand

  • Choisissez des pots plus grands et remplissez-les de terreau. Faites un petit trou au milieu avec le doigt.

  • Les jeunes pousses sont encore très fragiles, ne les prenez donc jamais par leur tige. Tenez la jeune pousse par une feuille et détachez-la délicatement de la terre à l’aide d’un crayon ou d'une fourchette à frites. Soulevez légèrement la plante en soutenant la racine et transférez-là dans le nouveau pot. Faites descendre la petite plante dans le trou jusqu’à ce que le début de la tige soit au niveau du terreau. Ajoutez éventuellement un peu de terreau mais ne le tassez pas.

  • Arrosez légèrement et placez les nouveaux pots à un endroit lumineux.

  • Lorsque les petites plantes commenceront à pousser, vous pourrez les arroser davantage.

  • Si vous avez semé vos graines dans des godets de papier journal, vous pourrez les planter tels quels en pleine terre. Le papier journal va se dégrader et les jeunes racines n’auront aucune difficulté à le transpercer.

Sortons !

  • Dès que vos jeunes plantes seront plus grandes et plus touffues, vous pouvez les transférer à l’extérieur. Laissez-les d’abord s’accoutumer à la température plus fraîche. Ne les mettez pas en plein soleil et rentrez-les la nuit.

  • Une fois tout risque de gel écarté, vers la deuxième semaine du mois de mai, vous pourrez les laisser dehors. Rempotez-les au choix dans des plus grands pots ou en pleine terre dans votre jardin.