Le potager de Marleen

Bonjour ! Je m’appelle Marleen van Es. Sur mon blog, je parle de mon jardin familial à Utrecht.

Cultiver mes propres fruits et légumes, c’est amusant, mais cela m’apporte surtout satisfaction et inspiration dans ma cuisine. Les semaines à venir, je partagerai avec vous mes astuces de jardinage !


Visite de mon potager 

mai 

Il y a à nouveau tant de choses à voir et à découvrir au jardin. Suivez-moi !

Une deuxième fournée de pois vient de faire surface. A la première, je n’ai pas eu de chance : les campagnols et ensuite une armée de pigeons n’ont pas trouvé mieux que d’attaquer mon jardin. Grrr. Toujours pareil ! 

Heureusement, les haricots poussent bien. Cette année, j’ai opté pour des haricots rouges. Je sème toujours mes haricots d’abord sur ma terrasse et les repique ensuite au jardin. Le repiquage, c’est super facile avec le plantoir de Dille & Kamille. Enfoncez bien le plantoir dans la terre en tournant quelques fois pour élargir le trou : et voilà, un trou parfait pour le repiquage de mes plantules, surtout dans mon jardin qui est très argileux ! En à peine dix minutes de temps, je parviens à repiquer 2 grosses rangées de plantules.

Cette année, je vais remplir la partie mi-ombragée de mon potager d’herbes aromatiques et de salades. J’ai retiré toutes les mauvaises herbes du lit de semences et assoupli la terre avec un petit râteau. Je trouve plus pratique de semer en ligne droite car cela me permet de mieux reconnaître et de retirer les mauvaises herbes. Je viens de semer du persil plat. Bientôt, j’ajouterai de la roquette et de la salade italienne. J’en sème beaucoup mais pas en une fois, pour éviter de devoir manger la même chose pendant une semaine. Arrosez-les régulièrement par temps ensoleillé et sec, sinon vos semis ne germeront pas.

Mon figuier est plein de petites figues ! Génial, car elles seront mûres cet été. L’arbuste est orienté vers le sud, contre ma cabane de jardin et c’est parfait ainsi. Mes cassissiers et groseilliers aussi sont en pleine floraison. Et mon groseillier à maquereau semble avoir doublé de volume !

Mais il y a aussi de moins bonnes nouvelles. Une grande partie de mon mûrier est mort. J’ai dû fortement le tailler et je n’ai pas beaucoup d’espoir cette année. Tout comme les fraises d’ailleurs, j’aurais dû les repiquer l’année dernière ! Je dois absolument m’y atteler cette année car c’est mon fruit préféré ! 

Je continue à semer en intérieur ! A la maison, je sème encore quelques herbes aromatiques : du basilic, de la coriandre et de l’estragon. Je garde d’abord mes petits pots à l’intérieur : mes semis y germineront bien plus vite qu’à l’extérieur. Dès que tout risque de gel est écarté, je sors mes pots. Les laisser à l’intérieur trop longtemps rendrait les plantules toutes molles et elles auront tendance à pousser vers la lumière. Je laisse d’abord mes plantules s’habituer à l’air extérieur. Chaque jour, je les laisse dehors un peu plus longtemps jusqu’à ce qu’elles soient entièrement accoutumées.

A suivre !