Hamacs

 

 

Se prélasser, rêvasser, dormir, lire ou se balancer – offrez-vous un moment 100% détente dans nos hamacs et chaises-hamacs. Traditionnel, estival, confortable et durable.

Origine
Le hamac est indissociable de la culture latino-américaine – du Mexique jusqu’à l’extrême sud de l’Argentine, rares sont les foyers sans hamac. Le hamac est multifonctionnel et sert à la fois de lit, de fauteuil, de refuge et de coin de jeu. Les premiers hamacs ont probablement été fabriqués au Brésil, il y a plus de 1000 ans. Les Indiens d’Amérique Centrale et du Sud tissaient leurs lits d’extérieur à partir d’écorces d’arbres, de sisal et, plus tard, de coton. C’est par le biais des conquérants espagnols et portugais que le hamac fit ensuite son entrée en Europe.  

Artisanat traditionnel
Aujourd’hui, les hamacs sont encore toujours fabriqués selon la méthode traditionnelle. La première étape consiste à teindre le coton dans des couleurs vives. Les balles de coton sont longuement plongées dans de gros chaudrons de teinture, puis étendues au soleil sur des fils en plein cœur du village. Ensuite, le coton est enroulé sur de petites bobines. Les hommes du village tissent les étoffes sur de grands métiers traditionnels tandis que les femmes tressent les cordes et se chargent des travaux de finition des hamacs, des chaises-hamacs et des housses de coussin.

Soutien en éducation et en santé 
Notre fournisseur soutient la communauté locale sur des projets d’éducation des enfants. Un fonds scolaire a été créé pour encourager les enfants à terminer leur formation scolaire et à obtenir de bonnes notes à l’école. De plus, une collaboration a été mise en place avec une fondation dédiée à la prévention et le traitement de maladies oculaires.

En diagonal
La meilleure façon de s’installer dans un hamac est de s’allonger en diagonal, et non dans le sens de la longueur. C’est la meilleure position pour dormir : le poids du corps ouvre le hamac de manière optimale et offre un meilleur confort au dos.

Comment suspendre un hamac ou une chaise-hamac ?
Suspendre un hamac n’est pas très compliqué, mais il convient de prendre quelques précautions. Trop tendu, il risque de basculer, trop lâche, il touchera le sol dès que vous vous y installerez.

• Pour la distance des points d’attaches, faites le calcul suivant : la distance entre les deux points d’attache doit être environ 30 cm plus longue que la longueur du hamac. Idéalement, le hamac doit être suspendu à une hauteur d’environ 1,25 m.
• Si vous comptez suspendre votre hamac entre deux arbres, choisissez des troncs qui font au moins 16 cm de diamètre. Si vous ne disposez que d’un seul arbre, remplacez le second par un poteau en bois. Ce dernier doit être planté dans le sol à une profondeur d’au moins 60 cm et renforcé avec une base en ciment coulé.
• Si vous souhaitez accrocher le hamac au mur, utilisez des crochets, des chevilles et des vis qui peuvent supporter un poids important - demandez conseil à votre quincaillier.
• Enfin, utilisez de la corde de bonne qualité et faites des nœuds robustes, par exemple un nœud d’arrêt. Vérifiez régulièrement si les nœuds ne glissent pas.

Tout comme le hamac, la chaise-hamac nécessite un ancrage solide et sûr. :
• La charge maximale est de 110 kg.
• Prévoyez un point de suspension dans un mur, une poutre ou une branche d’arbre bien solide. Vous pouvez aussi accrocher la chaise-hamac à la structure d’une balançoire.
• Suspendez la chaise-hamac suffisamment haut, avec la partie inférieure de la chaise à environ 30-40 cm au-dessus de sol.
• En cas d’utilisation fréquente, la corde de la chaise-hamac peut s’étirer. Réalisez dans ce cas un nœud supplémentaire dans la corde.

Entretien
• Lavez votre hamac ou chaise-hamac toujours à la main en utilisant un détergent doux pour linge de couleur. Étendez-le immédiatement pour le faire sécher à l’air libre.
• Évitez les expositions prolongées au soleil et à la pluie, celles-ci affaiblissent la toile et les cordes. Nous vous conseillons de rentrer le hamac lorsque vous ne l’utilisez pas.
• Veillez à ce que votre hamac, chaise-hamac ou housse de coussin soit bien sec/sèche avant de le/la ranger.
• Si l’une des cordes se rompt, nouez-la immédiatement pour prévenir la formation d’un trou.

Préservation de l’identité et de la culture locales 
Nos hamacs, chaises-hamacs et housses de coussin sont fabriqués dans les régions rurales du Salvador. L’exportation de hamacs traditionnels permet aux artisans de construire une existence dans leur village natal. Plus besoin d’émigrer en ville pour y trouver du travail. La culture et l’identité locales, ainsi que l’artisanat textile vieux de plusieurs siècles sont ainsi préservés.