Le bouturage

Le printemps, lorsque les plantes reprennent leur croissance et forment de nouvelles pousses, est la saison par excellence pour bouturer et multiplier vos plantes préférées. Le bouturage est une méthode facile pour transformer votre maison en véritable jungle ou pour offrir des boutures ou jeunes plantes à vos amis ! 

Au premier abord, le bouturage vous semblera peut-être un peu compliqué, mais avec ces quelques trucs et astuces, c’est en fait relativement simple. Possédez-vous une plante que vous trouvez particulièrement jolie et qui est en bonne santé ? Choisissez-la dans ce cas comme plante mère et prélevez-lui des boutures qui pourront se développer et former de nouvelles plantes.

Il existe différentes méthodes de bouturage. On peut utiliser une feuille, une portion de feuille ou une pousse. Plantez vos boutures dans un pot avec du terreau de bouturage dans lequel elles pourront produire de nouvelles racines et se développer. 

On peut aussi bouturer des pousses dans l’eau. Choisissez dans ce cas de préférence une extrémité de tige qui n’a pas de fleurs et que vous couperez sous un nœud à l’aide d’un couteau tranchant.
Certaines plantes produisent de mini plantes toutes seules, comme le Pilea Peperomioides. Coupez-les tout près de la plante mère et plantez-les dans un pot séparé.

 

Les plantes sympas à bouturer :

La chlorophyte chevelue (Chlorophytum comosum) – bouturez une pousse dans l’eau.

La plante à monnaie chinoise (Pilea peperomioides) – coupez un rejet et plantez-le dans un pot avec du terreau de bouturage. 

La chaîne de cœur (Ceropegia woodii) – coupez une bouture près du bulbe et plantez-la dans un pot avec du terreau de bouturage. 

Le bégonia (Begonia rex) – prélevez une portion/bouture de feuille et plantez-la dans un pot avec du terreau de bouturage.

Les succulentes (comme l’Echeveria et le Crassula) – prélevez une portion/bouture de feuille, laissez-la sécher et former des racines sur un plat.

La langue de belle-mère (Sansevieria trifasciata) – coupez une portion de feuille et plantez-la dans un pot avec du terreau de bouturage.

La Misère (Tradescantia) – bouturez une pousse ou une extrémité de tige dans l’eau.

La Violette du Cap (Saintpaulia) – prélevez une portion/bouture de feuille et plantez-la dans un pot avec du terreau de bouturage.

Astuces :
  • Prélevez ou coupez la feuille ou la pousse toujours à l’aide d’un couteau propre et tranchant pour accélérer le processus de ‘cicatrisation’.
  • Trempez la base de la bouture dans un sachet d’hormones de bouturage avant de la transplanter dans un pot avec du terreau. Les régulateurs de croissance contenus dans la poudre stimuleront l’émission de nouvelles racines et protègeront la plaie de la bouture contre la formation de moisissures.
  • Choisissez pour vos boutures du terreau spécial pour bouturage ou semis. Le terreau de bouturage est enrichi avec des substances nutritives spécifiques qui facilitent l’enracinement des boutures (en vente dans les centres de jardinage).
  • Veillez à ce que vos boutures ne se dessèchent pas. Plantez-les dans le terreau de bouturage directement après les avoir prélevées et créez une mini serre à l’aide d’un sac en plastique ou d’une bouteille en plastique coupée en deux. Ou mettez vos pots de culture dans une mini serre en verre.

Photo tirée du livre ‘Het Plantenlab’ - photographie Eric van Lokven

Nous utilisons des cookies et des technologies similaires pour mieux vous aider et vous offrir une expérience plus personnalisée. Les cookies permettent, à nous et à des tiers, de mieux comprendre le comportement des utilisateurs de notre site web. Pour en savoir plus, consultez notre déclaration relative aux cookies.